Home

logo-def-simon-1_27pct

logo-def-simon-2_27pct

Before and after

 

     NEWS (7 novembre 2018)

Cover_BAUM

Ici Bas / Les Mélodies de Gabriel Fauré, chez Sony Classical, est dans les bacs. Avec BAUM (Anne Gouverneur, Maëva Le Berre, Olivier Mellano et moi-même), nous avons réarrangé les pépites musicales que sont les mélodies de Fauré, et invité la fine fleur des interprètes d’aujourd’hui pour les chanter :
Judith Chemla, Brendan Perry, Sandra Nkaké, élise Caron, Kyrie Kristmanson, Himiko Paganotti, Dominique A, Piers Faccini, Philippe Katerine, JP Nataf, Hugh Coltman, John Greaves, Albin de la Simone, Camille, Etienne Daho, Rosemary Standley, Jeanne Added, Thomas de Pourquery et Babx>

Voici l’album !!

Bientôt mon nouvel album, une collection de douze chansons. Ecrit, enregistré et mixé, donc prêt à sortir…

Et toujours Poor People (reprise d’Alan Price) au sein de la compilation Sing and they’ll sing your song du label Megaphone. Avec un film à voir et à revoir (voir section video)

 BEFORE AND AFTER (2014)

Merci au FCM et à l’ADAMI pour l’aide apportée à Before and After. L’album est publié au Japon chez Inpartmaint/Apres Midi Records

Soleil Libre figure sur la compilation So Frenchy So Chic 2015 (Australie), et est rentrée en playlist à la RTBF (Belgique) et la RTS (Suisse)

Ecouter les extraits de l’album

Commander le disque (FNAC)

 

 

 

Lire l’article de Libération du 30 septembre 2014

Ecouter l’émission de RFI / la Bande Passante avec Alain Pilot

Alt J Et Simon Dalmais, rêveurs pop (JDD.fr)

Coups de coeur de l’automne (Femina.fr)

tgv mag site

Lire la critique du disque dans Froggydelight

Simon Dalmais dans la Matinale de France Musique

Chronique musicale de “Lord”

Simon Dalmais sur France Inter (Alive ! avec Pascale Clarke)

9/10 pour Hop-blog.fr

JAPAN : Quiet Corner, a collection of sensitive music / Simon Dalmais is in a short list among artists to follow

Concerts

CONCERTS A VENIR (et passés)

MUSIQUE Ici Bas / Les Mélodies de Gabriel Fauré avec BAUM 

18 décembre 2018 à Sète (34) Théâtre Molière

20 décembre 2018 à Portes-lès-Valence (26) Le Train-Théâtre

18 janvier 2019 à Cavaillon (84) La Garance

6 février 2019 à Paris (75) le 104

18 avril 2019 aux Lilas (93) Théâtre du Garde-Chasse

27 avril 2019 à Angers (49) Le Quai

7 mai 2019 à La Rochelle (17) La Coursive

4 juin 2019 à Foix (09) L’Estive

THEATRE La Petite Sirène – adaptation et mise en scène  Géraldine Martineau dont j’ai fait la musique

La Comédie Française (Studio-Théâtre) du 15 novembre 2018 au 6 janvier 2019

En savoir plus


 

4 août 2018 – Chansons et mots d’Amou (40) Lecture musicale avec Marie Christine Barrault / Dubillard, Satie, Desproges
En savoir plus
1er août 2018 – Théâtre sur un plateau (01) Un soir au club de Christian Gailly avec Marie Christine Barrault

24 juillet 2018 – Cour d’honneur du Palais des Papes (84) Ici Bas – Les Mélodies de Gabriel Fauré en clôture du festival d’Avignon / diffusion sur France 2 à l’automne

30 juin 2018 – Abbaye de Noirlac (18) Ici Bas – Les Mélodies de Gabriel Fauré (première)

1er juin 2018 – le 104 (Paris) On a dit on fait un spectacle

29 et 30 mai 2018 – Théâtre Quintaou, Anglet (64) On a dit on fait un spectacle

30 avril 2018 – Salle des fêtes, Marcillat (63) – Concert et bal

28 avril 2018 – Théâtre Jacques Coeur, Printemps de Bourges (18) On a dit on fait un spectacle

23 septembre 2017 – Théâtre de la Tempête (Paris) – Concert autour de Tintagiles joué après la représentation de La Mort de Tintagiles (Maeterlinck, mise en scène Géraldine Martineau)

5 août 2017 Chansons et mots d’Amou (40) – Lecture musicale “Un soir au club” de Christian Gailly avec Marie Christine Barrault

4 août 2017 Chansons et mots d’Amou (40) – Pianocktail

30 mai 2017 Le Quai – Angers – “On a dit on fait un spectacle”

20 mai 2017 La Scène Louvre-Lens, Lens – “On a dit on fait un spectacle”

19 mai 2017 Théâtre d’Arras – Arras – “On a dit on fait un spectacle”

17 mai 2017 La Source, Fontaine (38) – “On a dit on fait un spectacle”

29 avril 2017 Salle des fêtes de Marcillat (63) – soirée musicale

21 mars 2017 Le Manège de Reims, Reims (51) – “On a dit on fait un spectacle”

11 février 2017 L’Embassy, Clermont-Ferrand (63) https://www.facebook.com/theembassy63/

10 février 2017 Radio Arverne, Le Mag du Court, Clermont-Ferrand (63), 17h

26 janvier 2017 Salle Jean Carmet, Allones (72)- “On a dit on fait un spectacle”

9 décembre 2016 Théâtre de Vénissieux (69) – “On a dit on fait un spectacle”

3 novembre 2016 le Train Théâtre, Portes-lès-Valence (26) – “On a dit on fait un spectacle”

15 septembre 2016 le 104 (75) – “On a dit on fait un spectacle” invités au chant Vincent Dedienne, Vincent Delerm, Sandra Nkaké

6 août 2016 Festival Chansons et mots d’Amou (40) – Concert solo dans les Arènes

5 août 2016 Festival Chansons et mots d’Amou (40) – Lecture avec Marie Christine Barrault

26 mai 2016 Bistro de la Mairie, Clermont-Ferrand (63)

21 mai 2016 Salle des fêtes de Marcillat (63)

13 mai 2016 Théâtre du Garde Chasse, Les Lilas (93) - ”On a dit on fait un spectacle” invités Alex Beaupain, J.P. Nataf

19 avril 2016 Festival Mythos (35) – “On a dit on fait un spectacle” invités JP Nataf et Kyrie Kristmanson

9 avril 2016 Festival Chorus, Clichy (92) – “On a dit on fait un spectacle” invité Albin de la Simone

19 mars 2016 – Montricoux (82) – Centre Culturel du Sacré Coeur “Before and after”

11 février 2016 – France Culture 23 h – diffusion du documentaire “les Pianos Nebout”

27-30 janvier 2016 – Philharmonie de Paris : “On a dit on fait un spectacle” invités Oxmo Puccino, Camille, Piers Faccini, Hugh Coltman et bien d’autres…

18 janvier 2016 – Théâtre du Nord / Lille : “On a dit on fait un spectacle” invité JP Nataf

6 et 7 novembre 2015 – La Menuiserie, Pantin (93) + Lisa Portelli

10 octobre 2015 – “Festimoz” : Marche et concert à l’Institut médico-éducatif de Saint-Pourçain (03)

9 octobre 2015 – Centre Culturel Valéry Larbaud, Vichy (03) – première partie d’Izïa

26 septembre 2015 – Projection à l’Auditorium du Louvre : Les Halles Centrales, film de Boris Kaufmann (1927), musique de Simon Dalmais et Saul Williams

20 septembre 2015 – La Passerelle d’Ardus, Lamothe-Capdeville (82) http://lapasserelle82.blogspot.fr/

13 septembre 2015 – Les Traversées du Marais (Mairie du IVème) + Kyrie Kristmanson et Love I Obey 8 août 2015 – Arènes d’Amou (40) Hommage à H.Bassam www.hbassam.com

7 août 2015 – Festival Chansons et Mots d’Amou (40) lecture avec M.C.Barrault Bekri, Le Clézio, Cendrars

27-29 juillet 2015 – Banyuls (66) Tournage au domaine de la Rectorie avec Ines Bacan, Pedro Soler, Gaspar Claus et Thierry Parcé

2 juillet 2015 – Moissac (82) Concert H.Bassam

20 juin 2015 – Lalizolle (03) fête de la musique

13 mai 2015 – Normanville (76)

9 mai 2015 – Ergué Gabéric – l’Athéna (29)

19 avril 2015 – Vichy – Showcase FNAC (03)

1er avril 2015 – Café de la Danse (Paris) co-plateau avec Kyrie Kristmanson & Quatuor Voce

27 mars 2015 – La Maison Févret (Semur-en-Auxois, 21)

14 mars 2015 – Abbaye Royale de Fontevraud (49)

“On a dit on fait un spectacle” de Sonia Bester (avec Rosemary Standley, Olivier Mellano, Géraldine Martineau, Nicolas Repac, Hugh Coltman, Anne Gouverneur & Maeva Le Berre, Nicolas Martel)
18 février 2015 – Première partie de Jeanne Cherhal (Pantin)
4 février 2015 – Radio Arverne – Court Toujours (Clermont-Ferrand, 63)
31 janvier 2015 – RFI (Musiques du Monde)
21 janvier 2015 – Librairie Les Volcans (Clermont-Ferrand, 63)
14 décembre 2014 – Le Square Gardette (Paris)
4 décembre 2014 – Les Rendez Vous d’Ailleurs (Paris)
3 décembre 2014 – Les Rendez Vous d’Ailleurs (Paris)
12 novembre 2014 – Les Trois Baudets (Paris)
11 novembre 2014 – France Inter (A’live)
19 octobre 2014 – Eglise Saint-Merry (Paris)
2 octobre 2014 – France Musique (La Matinale)
30 septembre 2014 – Maison de la Poésie (Paris)
27 septembre 2014 – Amiens Jazz Festival (80)
26 septembre 2014 – Amiens Jazz Festival (80)
imgbioBefore and after, avant et après, un double portrait tête bêche sur la pochette, une brassée de chansons lumineuses, presque féériques, qui en côtoient d’autres plus en contre-jour, voire carrément assombries, le deuxième album de Simon Dalmais est comme un pont entre deux rives. Un pont suspendu, majestueux, à l’image de ceux des chansons de Harry Nilsson ou des Beach Boys qui l’ont tant inspiré. Et parce que la pop, depuis toujours, repose en équilibre entre l’euphorie et la mélancolie, Simon Dalmais assume aujourd’hui encore plus clairement cette douce instabilité. Pendant longtemps, ce trentenaire discret était resté dans l’ombre de personnalités plus exubérantes (Sébastien Tellier, sa sœur Camille…), qu’il accompagnait de ses claviers déjà flottants et aériens. En 2011, un premier album, The Songs remain, le présentait en auteur, compositeur et chanteur ultrasensible, glissant d’un répertoire à l’autre, du folk ombragé au jazz méditatif, avec une grâce peu commune. Plusieurs dizaines de concerts, des premières parties de Camille et des festivals au Japon (Tokyo, Sendai), viendront raffermir son profil de virtuose modeste et de songwriter haut de gamme.
Avant de se lancer dans l’écriture et la réalisation d’un autre album, Simon a d’abord achevé, avec ses sœurs, celui de son père H.Bassam, collection singulière de chansons empreintes de blues que ce voyageur rêveur, disparu en 2012, n’avait pas eu le temps de conduire à destination. De son propre aveu, la mort de son père comme la concrétisation posthume de cet album ont déterminé la nature même de Before and after, dont le titre devient soudainement explicite. Pas question pour autant pour Simon de se livrer à de trop vives introspections et à en exhiber les écorchures.
Cet amoureux de Debussy, de Gershwin, de Neil Young et de Robert Wyatt ne sait que trop combien la musique peut agir en baume réparateur, la sienne ayant clairement ce pouvoir d’enchanter l’auditeur à la première mesure. Le splendide Tiny et son canon de voix baroques en donne d’emblée le ton : ce deuxième album sera notamment celui d’une certaine recherche de l’allégresse et de l’apaisement. Ce marcheur invétéré, capable d’avaler 400 km en trois semaines dans les reliefs d’Auvergne où il a élu domicile, propose ainsi de flâner à son bras, dans une invitation aux voyages immobiles aux dépaysements garantis. C’est toutefois dans la campagne près de Toulouse, où il s’est retiré l’hiver dernier, que Simon Dalmais a écrit et composé en solitaire les douze chansons qu’il dévoile aujourd’hui et qui subjuguent à la fois par leur sérénité d’apparence et leur turbulence intérieure. Comme Elliott Smith ou Caetano Veloso, qui figurent parmi ses modèles, Dalmais n’est pas seulement un admirable ornementiste et un mélodiste hors pair. Chez lui, le goût de la beauté est toujours tempéré par celui du chaos, des vertiges qu’il convient de maîtriser avec élégance. Une belle équipe de musiciens habitués à de telles secousses, comme la somptuosité jamais démonstrative des arrangements de cordes de Clément Ducol, aideront à accorder à ces chansons la méticulosité comme le souffle qui constituent les grandes œuvres.
Géographe de formation, Simon sait également faire de ses chansons des territoires d’aventures nouvelles tout en maîtrisant à la perfection leur cartographie ancestrale. I don’t know why s’étalonne ainsi sur les plus hautes cimes de l’idéal pop British, tandis que la nonchalance caressante de Lord évoque à travers un groove prudemment exotique les riches heures de la variété américaine seventies façon Gilbert O’Sullivan. Même quand il s’essaye (partiellement) au Français, avec Soleil Libre, son orientation naturelle de tournesol évoque encore la Californie d’un « endless summer » de fantasme, alors que Somewhere I found you semble dévaler Broadway le nez en l’air et des étoiles plein les yeux. En contrepoint à ces extases contemplatives, entre un Before and after cérémonial et romanesque, où Camille est invitée à pousser des cris de pleine lune, et un Along with my son floydien, Simon Dalmais déploie d’autres nuances plus urbaines, à la lisière du film mental dont il aurait seulement composé la B.O. nocturne. Comme le suggère le titre Listen, encore en épousant des courbes insensées, l’écoute de ce disque est une expérience sensorielle totale. Après, on en ressort durablement bouleversé.
Christophe Conte
Videos

NOUVELLE VIDEO !! Poor People (2017) réalisation Roberto Cicogna, une chanson du fondateur des Animals Alan Price (1973), an Alan Price song, founder of The Animals
Single issu de la compilation Sing and they’ll sing your song du label MEGAPHONE

Soleil Libre (2014) réalisation Romain Dussaulx, Jérôme Witz; montage Benjamin Lalande, un parcours initiatique/ playlistée en Australie, en Belgique (RTBF) et en Suisse (RTS) !

Lord (2014) réalisation Emmanuel Lorain, Jérôme Witz, une vidéo aérienne sur le thème du cercle;

Before and after, teaser (2014) réalisation Romain Dussaulx, Jérôme Witz; montage Benjamin Lalande

Daguerre (H.Bassam) avec Camille (2013) réalisation madmoizelle.com

Love Again (2012) réalisation Bruxelles Ma Belle

The Songs Remain, premier album (2011) réalisation Jérémiah

imgcontact

Production et concerts MADAMELUNE
Sonia Bester
sonia@madamelune.com / 01.43.66.28.89
Management
Jean-Luc Bonaventure
jl.bonaventure@gmail.com / 06.81.40.44.39
Presse
Frédérique Miguel
oye.mulata@free.fr / 06.14.73.62.69
Promo Web
Louis Favre
louis@chakalaka.fr / 06.63.94.24.25

CREDIT PHOTOS Christophe Darbelet, Jérôme Witz

GRAPHISME Element-s
WEBMASTER Benoît Chauvet